Objectifs de fonds propres remplis pour les banques européennes

le
1
LES BANQUES EUROPÉENNES ONT AUGMENTÉ LEURS FONDS PROPRES DE 94,4 MILLIARDS D'EUROS
LES BANQUES EUROPÉENNES ONT AUGMENTÉ LEURS FONDS PROPRES DE 94,4 MILLIARDS D'EUROS

LONDRES (Reuters) - Les banques européennes seront encore confrontées à des épreuves difficiles, après avoir rempli leurs objectifs de fonds propres, a déclaré mercredi l'Autorité bancaire européenne (ABE).

Les banques ont augmenté leurs fonds propres d'un total de 94,4 milliards d'euros au cours des 12 derniers mois, sept d'entre elles ayant eu besoin d'une aide publique afin de respecter les nouveaux critères, a précisé l'ABE.

"Nous avons toujours dit que c'est un élément d'un ensemble plus complet de mesures qui doivent être mises en place pour ramener la stabilité au sein du secteur bancaire européen", a déclaré à Reuters le président de l'ABE, Andrea Enria.

L'autorité bancaire avait donné aux banques jusqu'à fin juin pour constituer des fonds propres "durs" représentant 9% de leurs actifs pondérés du risque, un nouveau seuil de solvabilité destiné à restaurer la confiance des marchés.

Andrea Enria a qualifié cette recapitalisation d'"étape importante et nécessaire du processus de restauration de l'équilibre des comptes des banques dans l'Union européenne".

"La situation des fonds propres est bien meilleure qu'elle ne l'était il y a un an", a-t-il estimé.

L'ABE a mené un test de résistance ("stress test") des banques en juillet 2011, puis une nouvelle évaluation un peu plus tard lorsque les nouvelles règles ont été imposées à certaines banques.

Selon Andrea Enria, les banques ont augmenté leur capital d'un total de 230 milliards d'euros au cours des 18 mois écoulés, en incluant les sommes levées en prévision des tests de résistance, les dernières recapitalisations et les plans d'aide supplémentaires en Grèce et en Espagne.

Sept banques ont dû recourir à l'aide de l'Etat pour atteindre le nouveau seuil de 9%: trois portugaises -Caixa Geral de Depositos, Banco Comercial Portugues et Banco BPI-, une italienne -Banca Monte dei Paschi di Siena-, une slovène -Nova Ljubljanska Banka- et deux chypriotes - Bank of Cyprus et Cyprus Popular.

Matt Scuffham et Steve Slater; Juliette Rouillon et Tangi Salaün pour le service français, édité par Nicolas Delame

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ddt15 le mercredi 11 juil 2012 à 15:26

    aucune banque europeenne ne respecte les criteres bale III, donc il est impossible que les objectifs de fond propre soit remplis.