Objectif de 4 milliards de cessions en 2015 maintenu, dit Sapin

le , mis à jour à 11:35
5
L'OBJECTIF DE 4 MILLIARDS DE CESSIONS EN 2015 EST MAINTENU
L'OBJECTIF DE 4 MILLIARDS DE CESSIONS EN 2015 EST MAINTENU

PARIS (Reuters) - L'objectif de vendre pour 4 milliards d'euros de participations de l'Etat dans des entreprises est conservé, a déclaré mardi le ministre français des Finances, Michel Sapin, en soulignant qu'il ne fallait cependant pas vendre à n'importe quel prix.

Un article de l'agence Bloomberg publié mardi explique que la baisse des cours sur le marché français menace cet objectif.

"L'objectif reste le même : 4 milliards" d'euros de cessions qui seront affectés au désendettement, a déclaré Michel Sapin lors d'un point de presse.

"Ensuite, il n'y a pas un seul gestionnaire intelligent de quelque actif que ce soit qui vous dira 'je ferai 4 milliards n'importe comment et à n'importe quel prix'. Il faut tenir compte de la situation du marché", a-t-il poursuivi, en soulignant qu'"il reste encore du temps d'ici la fin de l'année".

(Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3182284 le mardi 8 sept 2015 à 15:11

    22441350 parle d'or. Il n'y a qu'à regarder les effectifs des conseils régionaux aujourd'hui, alors qu'ils n'existaient pas dans les années 70. Et pour quel service???

  • 22441350 le mardi 8 sept 2015 à 13:50

    L'important est de sortir du domaine public tout ce qui serait mieux géré hors du pouvoir des syndicats de la fonction publique et des politiciens clientélistes.

  • M8404021 le mardi 8 sept 2015 à 12:09

    @gb00b04: effectivement nous souffrons de deficit chronique. Cela dit, une grosse part du deficit est du aux interet de la dette. Reduire la dette reduira les interet de la dette et permettra de diminuer les deficit. On est encore loin de voir le bout du tunnel

  • gb00b04 le mardi 8 sept 2015 à 11:51

    il parle de désenttement alors que le budget de l'état est structurellement en déficit et qu' il a déjà du mal à joindre les 2 bouts... quelle franche rigolade.

  • M2766070 le mardi 8 sept 2015 à 11:47

    Bravo , après Ballamou qui nous ab radé les autoroutes, voila ces y diots en train de brader les aéroports , Lyon & Nice , les plus juteux !!! mais qu'ils sontkons !!! là où on peut avoir des rentrées , ils les sortent ...

Partenaires Taux