Obésité : New York s'attaque aux sodas

le
0
La ville de New York prévoit d'interdire la vente de boissons sucrées de plus de 470 ml pour lutter contre l'obésité.

Après l'interdiction de la cigarette dans les restaurants et les parcs publics, le maire de New York s'attaque maintenant aux sodas et aux boissons sucrées pour limiter le problème de surpoids qui touche plus de la moitié des New-Yorkais. Pour la première fois aux États-Unis, la distribution de boissons sucrées contenues dans des gobelets de plus de 470 ml (16 onces) pourrait être interdite à partir de mars 2013. Cette mesure concernerait avant tout les fast-foods, les supérettes et les vendeurs ambulants dans la rue. En revanche, elle ne s'appliquerait pas aux boissons gazeuses «light» pauvres en calories, aux jus de fruit, à l'alcool et aux boissons lactées comme les milk-shakes.

«L'obésité est un vrai problème national et partout aux États-Unis, les autorités de santé le savent mais se contentent uniquement de dire "Oh, c'est vraiment terrible"», a déclaré Michael Bloomberg, le maire de la ville, lors d'une conférence de presse. «Mais New York a

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant