Obésité : le «cerveau» de l'estomac mis en cause

le
0
VIDÉO - L'absorption d'aliments gras et sucrés pendant l'enfance perturberait le développement des neurones situés sur les parois de notre système digestif. Cela pourrait expliquer certains dérèglements de la prise alimentaire.

Nous avons tous un cerveau dans l'estomac. Un réseau de neurones situés sur les parois du tube digestif régule en effet les fonctions digestives. Ce système nerveux entérique (SNE), composé de plus de 100 millions de neurones, est le deuxième organe neurologique de notre corps.

Or une équipe franco-allemande dirigée par deux chercheurs de l'Inserm, Raphaël Moriez et Michel Neunlist, vient tout juste de montrer qu'un régime trop riche en graisses et en sucres perturbait son développement chez la souris. Leurs résultats publiés dans The Journal of Physiology ouvrent de nouvelles perspectives pour la compréhension des mécanismes conduisant à l'obésité.

Les chercheurs ont commencé par rendre de jeunes souris obèses en leur prodiguant un régime gras et sucré type «pizzas-sodas». De façon surprenante, ils ont constaté que ce type d'alimentation modifiait l'évolution naturelle de ce cerveau secondaire en empêchant la disparition naturelle d'une partie des neurones.

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant