Obésité infantile grave:  des solutions à trouver

le
0
Les spécialistes de l'obésité infantile mettent en avant la nécessité de mettre en place des relais et des lieux spécialisés pour accueillir les enfants handicapés par un vrai problème de poids.

«La majorité des enfants ayant des obésités urgentes vivent dans un cadre où la famille n'est pas un appui. La prise en charge doit donc être sociale avant que la médecine puisse intervenir», indique le Dr Béatrice Jouret, pédiatre endocrinologue au CHU de Toulouse et coordinatrice des Réseaux pour la prise en charge et la prévention de l'obésité en pédiatrie (Reppop) Midi-Pyrénées. Il faut mettre en place des relais, pour aider la famille à faire les courses en tenant compte du budget disponible ou pour que les autres enfants puissent être gardés au moment des rendez-vous.

Les médecins de ville se sentent complètement démunis face à ces obésités graves, qui concernent 1% des enfants obèses, mais ils ne savent pas où diriger ces enfants. «Il est indispensable que chaque ville moyenne puisse disposer d'une consultation hospitalière avec une équipe formée à la prise en charge de l'obésité», souligne le Pr Pierre Bougnères, responsable du service d'en

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant