Oberthur lorgne l'imprimeur des livres sterling

le
0
Le groupe français a fait une offre de rachat pour 1 milliard d'euros.

De notre correspondant à Londres

Les billets de livres sterling portant l'effigie d'Élisabeth II pourraient-ils être imprimés par une société française? L'idée est proche du sacrilège, dans un pays où le pound est toujours un symbole patriotique. Elle pourrait pourtant se concrétiser si le groupe français Oberthur, numéro trois mondial de l'impression des billets de banques et numéro deux des cartes à puce, réussit son projet d'offre publique d'achat contre son concurrent anglais De La Rue.

L'offre initiale de l'entreprise française, faite le 10 novembre et révélée lundi, valorise le groupe anglais 895 millions de livres (1,05 milliard d'euros), soit 905 pence par action. De La Rue l'a refusée. La société, qui connaît depuis quelques mois des difficultés sérieuses et n'a plus de PDG depuis août, tente de faire monter les enchères. Après la révélation de l'offre lundi, le cours de De La Rue a fait un bond de 30% à la Bourse de Londres, passant de 6

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant