Obama visitera la «Maison des esclaves»

le
0
La première visite d'un président américain noir dans ce lieu symbolique et controversé aura une résonance particulière.

Barack Obama n'y échappera pas. Au Sénégal, première étape de son voyage en Afrique qui commence ce jeudi, le président des États-Unis visitera la «Maison des esclaves» de la petite île de Gorée, en face de Dakar. Cette villa rose à deux étages, classée au patrimoine de l'Unesco, est devenue pour le monde entier le premier lieu de mémoire de la traite négrière. Au rez-de-chaussée, on peut voir l'entrepôt où étaient entassés hommes, femmes et enfants ainsi qu'une issue étroite donnant sur la mer, appelée «Porte du voyage sans retour» par laquelle des dizaines de milliers de captifs sont censés être passés pour embarquer à destination des Amériques.

Passage obligé de tout dignitaire étranger, de François Mitterrand à George Bush ou à Nelson Mandela, la Maison des esclaves est aussi un lieu de recueillement pour les Afro-américains qui s...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant