Obama veut réformer la législation sur les armes par décret

le
0
    WASHINGTON, 1er janvier (Reuters) - Barack Obama recevra 
lundi la ministre de la Justice, Loretta Lynch, pour évoquer les 
moyens à mettre en oeuvre pour lutter contre les violences avec 
armes à feu sans en passer par le Congrès.  
    Vendredi, lors de son allocution hebdomadaire, le président 
des Etats-Unis a dit recevoir "trop de lettres de la part de 
parents, d'enseignants et d'enfants" pour ne rien faire.  
    "Il y a quelques mois, j'ai demandé à mon équipe de la 
Maison blanche de réfléchir aux mesures que je pourrais prendre 
pour réduire les violences avec armes à feu et, lundi, je 
rencontrerai notre Attorney General Loretta Lynch pour parler 
des possibilités dont nous disposons", a-t-il poursuivi.  
    Selon le Washington Post, le président et la ministre vont 
mettre la dernière main à une série de décrets qu'il dévoilera 
la semaine suivante.  
    Barack Obama plaide de longue date pour une réforme de la 
législation sur les ventes d'armes, mais se heurte depuis des 
années à la farouche hostilité du camp républicain, majoritaire 
au Congrès, et au lobbying de l'influente National Rifle 
Association (NRA). 
    Le 3 décembre, au lendemain de la fusillade qui a fait 14 
morts à San Bernardino, en Californie, le Sénat a rejeté un 
texte proposant de renforcer la vérification des antécédents des 
acquéreurs d'armes. 
    "Nous savons que nous ne pouvons pas empêcher tous les actes 
de violence, mais pourquoi ne pas essayer d'en empêcher même un 
seul ? Pourquoi le Congrès ne ferait-il pas quelque chose pour 
protéger nos enfants de ces violences ?", a ajouté Barack Obama. 
    Quelques heures plus tôt, une loi autorisant à porter 
ouvertement des armes en public était entrée en vigueur au 
Texas.   
 
 (Sandra Maler et Ian Simpson, Jean-Philippe Lefief pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant