Obama veut priver l'EI de sanctuaire en faisant la paix en Syrie

le
0
    WASHINGTON, 18 décembre (Reuters) - Barack Obama a estimé 
urgent de mettre fin à la guerre civile en Syrie pour que le 
groupe djihadiste Etat islamique (EI) n'y ait plus de 
sanctuaire, vendredi, alors que le Conseil de sécurité de l'Onu 
s'apprête à adopter une résolution sur le conflit syrien. 
    Le président américain, qui s'exprimait à la Maison blanche 
lors de sa conférence de presse de fin année, avant de se rendre 
à San Bernardino, en Californie, théâtre d'une attaque de 
partisans de l'EI le 2 décembre, puis en vacances à Hawaï, a 
prévenu ses compatriotes que la menace constituée par le groupe 
djihadiste durerait "longtemps". 
    Barack Obama a souligné que la Syrie ne pourrait retrouver 
la stabilité tant que Bachar al Assad resterait au pouvoir et a 
estimé que l'intervention militaire russe avait encore compliqué 
les efforts diplomatiques visant à trouver une issue à la crise. 
    "Je pense qu'Assad devra partir pour que le pays arrête de 
faire couler le sang et que toutes les parties puissent avancer 
sur la voie d'une solution non confessionnelle. Il (Assad) a 
perdu toute légitimité", a-t-il dit. 
    Le projet de résolution du Conseil de sécurité de l'Onu, que 
Reuters a pu se procurer, prévoit la mise en place d'un 
gouvernement de transition et l'organisation d'élections, mais 
précise qu'il revient au peuple syrien "de décider de l'avenir 
de la Syrie".   
     
 
 (Roberta Rampton; Tangi Salaün pour le service français) 
 )
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant