Obama veut convertir l'Amérique à la rigueur

le
0
Le président s'est fixé pour objectif de diminuer le déficit du budget américain de 4000 milliards de dollars au cours des 12 prochaines années

De notre correspondant à Washington

Barack Obama s'est aventuré mercredi pour la première fois sur un terrain électoralement dangereux, mais économiquement incontournable: celui des sacrifices pour réduire le colossal déficit budgétaire. Il veut en effet le réduire de 4000 milliards de dollars sur 12 ans. Une semaine après avoir confirmé son intention de briguer un second mandat, le président des États-Unis propose des économies dans le programme de santé très populaire des retraités «Medicare», envisage de limiter les dépenses militaires, les aides à l'agriculture et parle de réformer la fiscalité pour dégager plus de recettes.

«Nous n'avons pas à choisir entre un avenir où nous serions emportés dans une spirale de dette et un où nous devrions abandonner les investissements nécessaires à notre peuple et notre pays», a expliqué Barack Obama, en rejetant avec éloquence le projet républicain récent de réforme radicale de «Medicare» qu'il juge ind

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant