Obama veut baisser l'impôt sur les sociétés

le
0
Une première en 25 ans. Le président des Etats-Unis souhaite également que son pays gèle certaines dépenses publiques.

Contrairement aux pays de la zone euro, les Etats-Unis ne comptent pas mener une politique de rigueur budgétaire stricte. De fait, mardi soir, dans son allocution de politique générale dite discours sur l'état de l'Union, le président américain a demandé au Congrès de faire preuve d'innovation fiscale sans toutefois abandonner les efforts de réduction du déficit.

Barack Obama a ainsi demandé «aux démocrates et aux républicains de simplifier le système. Supprimez les niches fiscales. Uniformisez les règles et utilisez les économies pour abaisser le taux de l'impôt sur les sociétés pour la première fois en 25 ans, sans augmenter notre déficit».

Fin des cadeaux fiscaux aux groupes pétroliers

Le chef de l'Etat souhaite notamment la suppression des cadeaux fiscaux accordés aux groupes pétroliers. «Je demande au Congrès d'éliminer les milliards de dollars de cadeaux que nous faisons aux groupes pétroliers», a-t-il dit. «Je ne sais pas si vous avez remarqué

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant