Obama va dévoiler un vaste plan de lutte contre Ebola

le
0

WASHINGTON, 16 septembre (Reuters) - Barack Obama doit présenter mardi un vaste plan d'aide à la formation des travailleurs de santé en Afrique de l'Ouest ainsi que la construction de 17 centres de traitement contre l'épidémie de fièvre hémorragique Ebola. Le président américain, souvent critiqué ces derniers temps pour son manque d'initiative face à cette crise sanitaire de grande ampleur, dévoilera ce programme lors d'une visite du Centre de contrôle et de prévention des maladies à Atlanta. Le plan "vise à garantir l'efficacité de la réponse d'ensemble de la communauté internationale" et à "monter en puissance afin d'inverser le cours de cette crise", a déclaré un haut responsable à la presse à la veille de ce déplacement. Selon le dernier pointage de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), l'épidémie a fait plus de 2.400 morts depuis mars en Afrique de l'Ouest, sur 4.784 cas recensés. Le plan américain prévoit la mise en place d'un centre de commandement à Monrovia, la capitale du Liberia, pour coordonner les efforts de lutte, et impliquera 3.000 militaires. Le personnel médical militaire américain prévoit de former à la lutte contre Ebola quelque 500 travailleurs de santé par semaine pendant une durée d'environ six mois. Les centres de traitement seront construits au plus vite et ils compteront chacun cent lits. L'OMS estime que les trois pays les plus touchés - Guinée, Liberia et Sierra Leone - ont besoin de trois à quatre fois plus de personnels médicaux, soit environ 600 professionnels de la santé étrangers et un millier de locaux. L'administration Obama a demandé au Congrès d'autoriser le déblocage de 88 millions de dollars pour la lutte contre Ebola, dont 58 millions pour accélérer la production du vaccin ZMapp et de deux autres traitements expérimentaux. L'Agence américaine pour le développement international (USAID) va par ailleurs participer à un programme de distribution de kits de protection à 400.000 foyers libériens exposés à la maladie. (Jeff Mason; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant