Obama toujours empêtré dans l'affaire de Benghazi

le
0
L'administration américaine cherche à éteindre la polémique sur l'attaque de son consulat, en septembre dernier, en Libye, en rendant publics mercredi des courriels échangés entre différents services et ministères sur la manière de présenter l'affaire au public.

La Maison-Blanche a cherché à éteindre la polémique sur l'attaque du consulat américain par des djihadistes, le 11 septembre dernier, en rendant publics mercredi des courriels officiels échangés au lendemain de ces violences dans lesquelles l'ambassadeur américain Christopher Stevens a trouvé la mort.

Une centaines de pages contenant des échanges de mails officiels: le dernier dossier rendu public par la Maison-Blanche mercredi dans l'affaire du consulat de Benghazi ressemble à un contrefeu. Car huit mois après cette attaque meurtrière menée par des djihadistes, le Parti républicain ne relâche pas la pression sur Barack Obama en l'accusant d'avoir minimisé les menaces. Selon les républicains, so...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant