Obama tente de récupérer  l'électorat juif qui le boude

le
0
Accusé de trop faire pression sur Israël, le président courtise une communauté qui compte pour l'élection présidentielle.

Dans son magasin de l'avenue M, dans le quartier de Midwood à Brooklyn, Sonia Bibi épluche ses livres de comptes, assise au milieu de centaines de lustres de cristal étincelants. Mais cette quinquagénaire s'interrompt volontiers quand elle entend le nom d'Obama. Un voile de colère passe dans ses yeux noirs. «Lui, on ne l'aime pas, il est contre Israël», lance-t-elle d'un ton définitif.

Si on lui demande pourquoi elle pense ainsi, alors que le président américain vient de prononcer une vibrante défense d'Israël devant l'Assemblée générale des Nations unies, promettant d'opposer son veto au Conseil de sécurité à toute tentative de reconnaissance unilatérale d'un État palestinien, Sonia répond que «ce n'est pas suffisant pour qu'on puisse lui faire confiance». «C'est un musulman, ou en tout cas, il est avec eux. Il a beaucoup trop fait pression sur le premier ministre Nétanyahou», assène-t-elle.

Lorsqu'on lui dit qu'Obama est chrétien, Sonia hésite, avant

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant