Obama tente de limiter les saisies immobilières

le
0
Lundi, Barack Obama a présenté une nouvelle initiative censée aider un million d'Américains à profiter des taux d'intérêt, actuellement très bas, pour refinancer leur crédit hypothécaire.

Onze millions de foyers américains doivent plus à leur banque, au titre de leur crédit immobilier, que la valeur de leur propriété sur le marché. Cette situation catastrophique ne s'améliore pas en dépit de la fin de la récession depuis deux ans.

Lundi, Barack Obama a présenté une nouvelle initiative censée aider un million d'Américains à profiter des taux d'intérêt, actuellement très bas, pour refinancer leur crédit hypothécaire. Le dispositif permettrait d'améliorer leur pouvoir d'achat et surtout d'éviter le risque d'expulsion. Au troisième trimestre 2011, 610.000 propriétés ont encore été saisies aux États-Unis.

Assouplir les conditions de refinancement

Pour annoncer ce programme, qui ne nécessite pas l'approbation du Congrès hostile à sa politique de relance, le président des États-Unis a choisi le Nevada, État le plus frappé par les saisies de propriétés pour cause de défaut de paiement. Il s'agit d'assouplir les conditions de refinancement d

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant