Obama téléphone à Abadi après les violences à Bagdad

le
0
    WASHINGTON, 22 mai (Reuters) - Barack Obama et le Premier 
ministre irakien Haïdar al Abadi se sont mis d'accord sur la 
nécessité de renforcer la sécurité de la Zone verte de Bagdad, 
au lendemain de violentes manifestations, a annoncé samedi la 
Maison Blanche. 
    Au moins quatre manifestants ont été tués et 90 autres 
blessés lorsqu'ils ont été expulsés vendredi de l'enclave 
sécurisée de la capitale irakienne, selon des sources 
hospitalières.   
    Lors de leur entretien téléphonique, le président américain 
et le chef du gouvernement irakien ont noté la nécessité de 
discussions afin que "le peuple irakien puisse exprimer ses 
aspirations à travers les institutions démocratiques". 
    Barack Obama a également salué les mesures prises par le 
Premier ministre en vue de conclure un accord avec le Fonds 
monétaire international (FMI). Il a jugé important que la 
communauté internationale soutienne la reprise économique du 
pays à l'heure où il combat l'organisation Etat islamique. 
 
 (Bill Trott; Julie Carriat pour le service français, édité par 
Jean-Stéphane Brosse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant