Obama sonne la fin de la « guerre globale » contre le terrorisme

le
0
DÉCRYPTAGE - Cesser la guerre des drones, fermer Guantanamo... Le président américain entend refermer la parenthèse ouverte le 11 septembre 2001.

Il y avait deux Obama ce jeudi, à la tribune de la National Defense University, à Washington. Le commandant en chef et le professeur de droit constitutionnel. Face à un public de militaires et de politiques, tous deux semblaient débattre ferme, levant un coin du voile - spectacle rare - sur les conflits internes et les affres presque schizophréniques qui agitent l'esprit du président américain en matière de politique antiterroriste.

La guerre des drones est «légale et efficace», notait le commandant en chef, justifiant ses décisions sur l'assassinat ciblé de l'imam extrémiste Anwar al-Awlaqi. «Cela ne veut pas dire qu'elle est avisée et morale», tempérait le professeur de droit, en annonçant pour la première fois un encadrement légal contraignant, et défini noir sur blanc, de l'usage présidentiel des drones, s...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant