Obama se rend dans une mosquée pour défendre la liberté de culte

le
0
    WASHINGTON, 3 février (Reuters) - Le président américain, 
Barack Obama, effectuera ce mercredi à Baltimore sa première 
visite dans une mosquée américaine où il s'efforcera de 
contrecarrer le discours islamophobe que tiennent un certain 
nombre de républicains et de promouvoir la liberté de culte. 
    "Nous avons observé certains républicains tentant de 
marginaliser des musulmans américains patriotes et respectueux 
de la loi. Et c'est choquant", a déclaré à la presse Josh 
Earnest, porte-parole de la Maison blanche. 
    Donald Trump, candidat à l'investiture républicaine pour la 
présidentielle de novembre, a dit qu'il souhaitait interdire 
temporairement aux musulmans l'entrée aux Etats-Unis, tandis que 
son adversaire Ben Carson a déclaré que les musulmans n'étaient 
pas taillés pour accéder à la présidence. 
    "La stratégie de certains républicains est très claire, il 
s'agit de jouer sur les peurs, de viser des minorités 
religieuses pour servir leurs ambitions politiques", a déclaré 
Josh Earnest. 
    Barack Obama a de son côté estimé que ces propos 
trahissaient les valeurs américaines et déclaré que la 
discrimination à l'encontre des musulmans "faisait le jeu" des 
groupes extrémistes, l'Etat islamique par exemple. 
    Plusieurs militants musulmans des droits civiques ont fait 
part de leurs inquiétudes face à la multiplication des actes 
islamophobes, rappelant que des tranches de bacon avaient été 
jetées sur des mosquées et que les têtes de cochons décapités 
avaient été accrochées sur certaines d'entre elles. 
    Barack Obama a visité plusieurs mosquées lors de ses voyages 
à l'étranger, mais c'est la première fois qu'il se rend dans 
l'une d'entre elles sur le territoire américain. 
    Il doit rencontrer en privé plusieurs dirigeants de la 
communauté musulmane avant de prononcer un discours vers 17h00 
GMT. 
 
 (Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant