Obama s'indigne des pratiques discriminatoires à Ferguson

le
0

KANSAS CITY, 6 mars (Reuters) - Barack Obama a dénoncé vendredi la "répression et la violence" dont les Afro-Américains sont victimes à Ferguson, ville du Missouri où la mort d'un jeune Noir tué par un policier blanc a donné lieu à des émeutes l'été dernier. Dans un rapport publié mercredi, le département de la Justice accuse la police et les instances judiciaires locales de pratiques discriminatoires. ID:nL5N0W55EJ "Les services de police de Ferguson, en accord avec la municipalité ont considéré les embouteillages, les arrestations, les contraventions comme des sources de revenu contre l'intérêt général et ont fait systématiquement preuve de partialité à l'encontre des Afro-Américains de cette ville qui ont été harcelés, maltraités, agressés, insultés et mis à l'amende", s'est indigné le président des Etats-Unis lors d'une visite à Columbia, en Caroline du Sud. Eric Holder, ministre de Justice, a quant à lui annoncé que le démantèlement de la police locale n'était pas exclu. "Nous sommes prêts à recourir à tous les pouvoirs dont nous disposons (...) pour faire en sorte que la situation change là-bas. Cela peut signifier aussi bien coopérer avec eux que mettre sur pied une structure totalement nouvelle", a-t-il averti vendredi. Michael Brown, un jeune de 18 ans qui n'était pas armé, a été tué le 9 août dernier dans cette banlieue de St Louis par Darren Wilson. Un grand jury a décidé de ne pas poursuivre le policier et une enquête a ensuite été diligentée au niveau fédéral. Le département américain de la Justice n'a finalement pas retenu de charges contre Wilson mais a estimé que des réformes de fond étaient nécessaires au sein de la police de Ferguson et du système judiciaire local, en raison des préjugés raciaux de certains de leurs employés. Barack Obama s'est dit en accord avec cette décision. "On ne peut pas l'inculper simplement en raison du caractère tragique de ce qui s'est passé (...) J'ai une totale confiance dans la décision du département de la Justice sur cette question et je la soutiens tout à fait", a-t-il déclaré. Le maire de Ferguson avait annoncé un peu plus tôt une série de réformes pour combattre les pratiques discriminatoires et le licenciement de trois employés municipaux mis en cause pour ces pratiques, qui sont détaillées dans le rapport du département de la Justice. ID:nL5N0W7024 (Carey Gillam; Danielle Rouquié, Guy Kerivel et Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant