Obama s'apprêterait à demander le feu vert du Congrès contre l'EI

le
0

WASHINGTON, 10 février (Reuters) - La Maison blanche va demander d'ici à mercredi au Congrès de lui accorder des pouvoirs étendus pour utiliser la force contre le groupe djihadiste Etat islamique (EI) en Irak et en Syrie, a-t-on appris lundi de sources parlementaires. Ce devrait être la première fois depuis le début des frappes aériennes américaines l'été dernier que le Congrès sera amené à se prononcer sur l'implication des Etats-Unis dans ce conflit. Certains élus ont critiqué la décision de Barack Obama de se passer du feu vert du Congrès pour utiliser la force, jugeant qu'il a outrepassé ses pouvoirs. La Maison blanche a défendu la légalité de son action en expliquant agir dans le cadre d'autorisations obtenues par le président George W. Bush pour entrer en guerre contre l'Irak, en 2002, et contre Al Qaïda et ses affidés après les attentats du 11 septembre 2001. Nancy Pelosi, la chef de file des démocrates à la Chambre des représentants, a déclaré la semaine dernière que Barack Obama entendait demander au Congrès une autorisation valable trois ans. Des consultations ont eu lieu ces dernières semaines dans les couloirs du Congrès, le principal point de désaccord semblant porter sur l'étendue des pouvoirs qui devraient être accordés au président américain. De nombreux démocrates insistent pour que l'envoi de troupes combattantes au sol soit formellement interdit, tandis que la plupart des républicains jugent inapproprié de limiter la marge de manoeuvre du commandement militaire. La Maison blanche n'a pas souhaité faire de commentaire sur la nature des discussions ni sur le moment où le vote pourrait intervenir. (Patricia Zengerle; Tangi Salaün pour le service français) )

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant