Obama rétropédale sur sa réforme de la santé

le
0
Sous la pression de l'opinion, l'Administration américaine a modifié à la dernière minute l'Obamacare .

À la surprise générale et dans la précipitation, la Maison-Blanche accepte de dispenser pour un an des millions d'Américains de l'obligation de souscrire à une police d'assurance-maladie. L'annonce faite indirectement jeudi soir, par le biais d'une lettre de la secrétaire à la Santé, Kathleen Sebelius, à cinq sénateurs démocrates, illustre l'inquiétude de Barack Obama devant les multiples ratés de sa réforme fétiche, surnommée «Obamacare». La dispense concerne au moins 5 millions d'Américains, à qui l'on avait notifié ces derniers mois que l'assurance à laquelle ils souscrivaient déjà était annulée pour cause de non-conformité aux normes d'Obamacare. Ils auront cependant l'option de souscrire s'ils le souhaitent à une police basique, réservée ordinairement aux personnes en situation exceptionnelle.

Après avoir nié la gravité de la situation de ces foye...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant