Obama reconnaît les dégâts provoqués par les écoutes de Merkel

le
0

WASHINGTON, 9 février (Reuters) - La publication d'informations faisant état de la surveillance de la chancelière Angela Merkel par les services secrets américains a sans doute écorné l'image des Etats-Unis aux yeux des Allemands, a reconnu lundi le président Barack Obama. Lors d'une conférence de presse conjointe organisée à la Maison blanche, le chef d'Etat américain a dit avoir travaillé au rétablissement de la confiance entre les Etats-Unis et l'Allemagne, mais également avec leurs autres partenaires, après les révélations d'un ancien agent de la National Security Agency (NSA). Edward Snowden a révélé en 2013 que les coups de téléphone d'Angela Merkel avaient été écoutés par les services de renseignements américains. "Il ne fait aucun doute que les révélations de Snowden ont affecté l'image que les Allemands ont du gouvernement américain et de nos services de renseignement", a dit Barack Obama. Angela Merkel n'a pas saisi cette occasion pour critiquer les services américains, préférant louer leur coopération avec leurs homologues allemands. "Les institutions des Etats-Unis continuent de nous fournir une grande quantité d'informations et nous ne voulons pas faire sans", a-t-elle dit. (Julia Edwards,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant