Obama pris entre Israël et l'Iran

le
0
Les Américains redoutent un Iran nucléarisé ca­pable de prendre en otage Israël et le Moyen-Orient.

Comme s'il n'avait pas assez de casse-têtes à résoudre, voilà que la question du nucléaire iranien revient hanter les journées du président Obama. Après avoir tenté de stopper la course à l'atome militaire du régime des ayatol­lahs par un renforcement des sanctions internationales, le président américain doit admettre son impuissance. Si l'on en croit le nouveau rapport de l'AIEA, il n'a réussi à arrêter les Iraniens ni par la négociation, ni par des mesures visant à les étrangler économiquement. Du coup, les dirigeants israéliens relancent les rumeurs de frappes militaires visant à stopper le programme nucléaire «avant qu'il ne soit trop tard», laissant Obama coincé entre deux options cauchemardesques. «Nous nous retrouvons face à deux choix bien peu appétissants: une action militaire risquée et potentiellement catastrophique ou apprendre à vivre avec une bombe iranienne qui pourrait redessiner l'équilibre des pouvoirs au Moyen-Orient de manière drama

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant