Obama pourrait évoquer le commerce avec l'UE dans son discours

le
0
LES NÉGOCIATIONS COMMERCIALES ENTRE LES ÉTATS-UNIS ET L'UE POURRAIENT ÊTRE ÉVOQUÉES PAR BARACK OBAMA
LES NÉGOCIATIONS COMMERCIALES ENTRE LES ÉTATS-UNIS ET L'UE POURRAIENT ÊTRE ÉVOQUÉES PAR BARACK OBAMA

WASHINGTON (Reuters) - Barack Obama devrait profiter de son discours sur l'état de l'Union mardi pour appeler à des négociations commerciales entre les Etats-Unis et l'Union européenne, aboutissement de plus d'une année de discussions préparatoires.

"Il y a 'buzz' en Europe et on s'attend à voir le président exprimer son soutien politique à l'entame de négociations", estime Andras Simonyi, directeur exécutif du Centre des relations transatlantiques à l'Université John Hopkins.

Un accord qui réglerait les problèmes en suspens sur les tarifs et l'harmonisation des normes des produits et réduirait les barrières réglementaires en matière de commerce aurait "d'immenses implications", bien au-delà de l'économie.

"J'aime appeler cela le 'nouvel Otan'", ajoute Andras Simonyi en référence au traité militaire de l'Atlantique-Nord signé en 1949.

Barack Obama, le président du Conseil européen, Herman Von Rompuy, et le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, avait mis sur pied en novembre 2011 un groupe de travail pour améliorer le partenariat transatlantique et favoriser la création d'emploi.

Cette initiative visait à faire face à une concurrence toujours plus accrue de la Chine et à une croissance économique atone de part et d'autre de l'Atlantique.

Le groupe de travail avait remis un rapport en 2012 prônant des négociations en vue d'un accord élargi sur le commerce et les investissements.

Un rapport définitif était attendu en décembre mais il n'a pour l'instant pas été publié.

Un responsable européen, s'exprimant sous le sceau de l'anonymat, a indiqué que les Vingt-Sept avaient l'espoir que Barack Obama se prononce en faveur de ces négociations.

Les Européens vont écouter attentivement les propos du président américain lors de son discours mardi soir et noter toute référence à la coopération entre les Etats-Unis et l'Union européenne mais également au partenariat "transpacifique" entre Washington et une dizaine d'Etats de la région asiatique.

"S'il (Obama) n'en fait pas mention, cela sera une très grosse déception", a commenté Gary Hufbauer, membre de l'Institute for International Economics.

Selon lui, l'Europe attend de Barack Obama qui se prononce publiquement pour le lancement de ces négociations transatlantique mais qu'il consacre aussi du temps à convaincre le Congrès qu'il s'agit d'un axe majeur pour stimuler la croissance économique et créer des emplois.

Doug Palmer; Pierre Sérisier pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant