Obama passe à l'offensive face aux républicains

le
0
Le président américain contourne le blocage du Congrès en procédant à des nominations par décret propres à séduire la classe moyenne.

La guerre est déclarée. À peine rentré de vacances, Barack Obama a donné le ton mercredi, au lendemain des résultats des caucus de l'Iowa. À six mois de la présidentielle, il abandonne son habit d'homme du compromis pour celui de candidat pugnace face au camp républicain et à Mitt Romney, considéré comme son rival.

Lors d'une visite dans une banlieue de Cleveland, dans l'Ohio, État clef, durement touché par la crise, le président a défié les républicains en nommant par décret le nouveau directeur du Bureau de protection financière des consommateurs (CFPB), Richard Cordray. Poursuivant une stratégie amorcée ces derniers mois, Barack Obama s'est présenté comme le candidat de la classe moyenne, déterminé à défendre ses intérêts face au blocage des républicains du Congrès.

Un recours en justice des républicains est jugé probable

«Lorsque le Congrès refuse d'agir et que cela cause du tort à l'économie et fait courir des risques aux gens, il est de ma resp

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant