Obama oppose son veto au projet d'oléoduc Keystone XL

le
0

(Actualisé avec décision officielle) WASHINGTON, 24 février (Reuters) - Comme prévu, le président Barack Obama a opposé mardi son veto à la loi autorisant la construction de l'oléoduc Keystone XL, un projet controversé censé relier les gisements canadiens de sables bitumineux aux raffineries de Louisiane, a annoncé la Maison blanche. Le chef de file de la majorité républicaine du Sénat, Mitch McConnell a immédiatement annoncé son intention de tenter de faire annuler la décision présidentielle dans les prochains jours. Il ne s'est écoulé que quelques heures entre la transmission officielle à la Maison blanche du texte par le Congrès et le veto de Barack Obama. Le président démocrate s'oppose au projet car il veut que son administration achève d'abord l'examen de son impact, afin de déterminer si Keystone XL est conforme aux intérêts des Etats-Unis. Le 11 février, le Congrès a définitivement adopté le projet de loi, approuvé par 270 voix contre 152 à la Chambre des représentants. Le texte avait déjà été adopté par le Sénat à la fin janvier. Le projet d'oléoduc, promu depuis six ans par la compagnie canadienne TransCanada TRP.TO , vise à transporter 830.000 barils de pétrole par jour du Canada au Nebraska, afin de permettre leur acheminement jusqu'aux raffineries bordant le golfe du Mexique. (Jeff Mason, avec Richard Cowan et Susan Cornwell, Guy Kerivel et Marc Angrand pour le service français)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux