Obama/Netanyahou : le désamour

le
0
L'inflexibilité du chef du gouvernement israélien sur le gel des colonies, mais aussi le refus du président américain de tracer des «lignes rouges claires» avec Téhéran, ont considérablement nui à leur relation.

A son arrivée à la Maison-Blanche en 2009, Barack Obama avait fait de la relance des pourparlers de paix israélo-palestiniens une priorité. Il souhaitait réussir là où son prédécesseur, George W. Bush, avait échoué. Mais ses rapports avec le chef du gouvernement israélien Benyamin Nétanyahou ont vite tourné au vinaigre et la méfiance qu'ils entretiennent l'un vis-à-vis de l'autre n'est plus un secret. Ce n'est sans doute pas un hasard si Obama a attendu si longtemps avant de se rendre en Israël, où il se rend ce mercredi, pour la première fois en tant que chef d'Etat.

o 18 mai 2009: première rencontre... et premiers désaccords. Les deux dirigeants se retrouvent pour la première fois depuis leur prise de fonction respective,...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant