Obama n'exclut pas que Moscou cherche à influencer la présidentielle

le
0
    WASHINGTON, 27 juillet (Reuters) - Il est possible que la 
Russie cherche à influencer l'élection présidentielle de 
novembre, a déclaré lundi Barack Obama après le piratage qui a 
mené à la publication de courriels de la direction du Parti 
démocrate. 
    "Tout est possible", a répondu le président américain dans 
un entretien accordé à la chaîne NBC News lorsque la piste russe 
a été évoquée par son interlocutrice. 
    Barack Obama a indiqué que le FBI était chargé de l'enquête 
sur la fuite de plus de 19.000 courriels rédigés par la des 
dirigeants démocrate, attestant que la direction du parti a 
favorisé la candidature de l'ancienne secrétaire démocrate. 
    "Je sais que des experts ont attribué (le piratage) à des 
Russes", a déclaré Barack Obama. 
    "Ce que nous savons, c'est que des Russes piratent nos 
systèmes, pas seulement ceux du gouvernement, également des 
systèmes privés." 
    La publication de ces courriels a conduit la présidente de 
la convention démocrate, Debbie Wasserman Schultz, à 
démissionner et provoqué la colère de nombreux partisans de 
Bernie Sanders qui s'estiment floués. 
    "Quelles sont les motivations qui ont mené à cette attaque, 
je ne peux pas le dire. Ce que je sais, c'est que Donald Trump a 
exprimé son admiration pour Vladimir Poutine à de nombreuses 
reprises", a dit Barack Obama. 
 
 (Eric Beech,; Nicolas Delame pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant