Obama : «Les États-Unis ne sont pas des mauvais payeurs»

le
0
Le président américain appelle le camp républicain, qui menace de ne pas relever le plafond de la dette si des économies substantielles ne sont pas votées, à ne pas jouer avec le feu.

Le président des États-Unis Barack Obama a mis en garde lundi soir contre le risque de crise économique et financière si les élus républicains du Congrès refusaient de relever le plafond de la dette du pays. «Le simple fait d'évoquer cette possibilité, que les États-Unis ne paient pas leur dette, c'est irresponsable, c'est absurde», a déclaré Barack Obama lors d'une conférence de presse, la dernière de son premier mandat, avant qu'il ne prête serment pour le second. «Nous ne sommes pas une Nation de mauvais payeurs», a martelé le président américain.

«Au moment où je suis prêt à faire des compromis et trouver un terrain d'entente sur la manière dont nous pouvons réduire nos déficits, l'Amérique ne peut pas se permettre un nouveau débat avec ce Congrès sur la nécessité ou no...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant