Obama lance un signal fort sur le mariage gay

le
0
Le président américain a annoncé mercredi que le ministère public ne soutiendrait plus une loi réservant le mariage à deux personnes de sexe opposé, au nom de la lutte contre les discriminations.

C'est un engagement majeur en faveur des droits des homosexuels. Mercredi, le ministre américain de la Justice Eric Holder a annoncé, en accord avec Barack Obama, que le ministère public ne défendrait plus la loi qui définit le mariage comme l'union d'un homme et d'une femme, au nom de l'égalité des droits des citoyens. En d'autres termes, le gouvernement estime que la non-discrimination est un droit constitutionnel plus fort que la définition du mariage comme l'union d'un couple hétérosexuel. Si cette déclaration n'oblige pas les juges à reconnaître le droit des homosexuels à se marier, elle pourrait néanmoins accélérer l'évolution de la législation américaine.

«C'est une décision énorme, un signal très fort venu du sommet de l'Etat. Ça veut dire que petit à petit, on va y venir (au mariage gay, ndlr)», analyse Nicole Bacharan, historienne spécialiste des Etats-Unis*. A l'heure actuelle, seuls le Connecticut, le Massachusetts, l'Iowa, le New Hampshire, le V

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant