Obama et le dalaï-lama tous deux à Washington le 5 février

le
0

WASHINGTON, 31 janvier (Reuters) - Barack Obama et le dalaï-lama seront tous deux présents le 5 février prochain au National Prayer Breakfast, réunion qui se tient chaque année à Washington, mais il n'est pas dit que les deux dirigeants aient une réunion en privé comme celle de l'an dernier qui avait mis Pékin en colère. La Maison blanche a annoncé que le président américain ferait un discours sur l'importance de la liberté de religion et que les organisateurs avaient aussi invité le chef spirituel des Tibétains, qui vit en exil depuis 1959. Un attaché parlementaire du Congrès a indiqué que le 14e dalaï-lama avait confirmé sa participation. Interrogée sur un projet de réunion privée entre Barack Obama et Tenzin Gyatso, la porte-parole de la Maison blanche Bernadette Meehan a déclaré : "Comme il l'a fait par le passé, le président verra de nombreux dirigeants religieux lors de cet événement, mais nous n'avons pas de réunion particulière à annoncer avec le dalaï-lama." Le porte-parole adjoint de la Maison blanche, Patrick Ventrell, a rappelé que le président avait une relation forte avec le dalaï-lama et que les deux hommes s'étaient rencontrés trois fois, dont la dernière fois fin février 2014 à la Maison blanche, au grand dam de Pékin. (voir ID:nL6N0LQ02B ) Les questions relatives au Tibet relèvent des "affaires intérieures de la Chine", a réagi un porte-parole de l'ambassade de Chine à Washington, rappelant la position traditionnelle de Pékin. "La Chine est opposée à tout type de rencontre entre lui et les dirigeants de tous les pays", a-t-il ajouté. (Patricia Zengerle, David Brunnstrom et Jeff Mason; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant