Obama et Hu Jintao à l'heure du réalisme

le
0
Les marchandages qui commencent mardi s'annoncent musclés entre la puissance ascendante chinoise et la puissance américaine menacée.

De notre correspondante à Washington

Il y a une vraie perplexité américaine sur la Chine. Un vif débat sur la manière dont il faut «gérer» cette puissance montante qui est en train de bousculer le leadership mondial de l'Amérique, incontesté depuis la fin de la guerre froide mais affaibli par ses difficultés internes et les défis globaux du XXIe siècle. Comment s'y prendre avec ce nouvel acteur dont le formidable essor économique est en train d'accoucher d'une vraie volonté de puissance militaire et diplomatique? Comment dialoguer avec un pays dont l'Amérique convoite les marchés, dont elle est dépendante pour la stabilité de son économie, dont elle a besoin sur les dossiers cruciaux de la stabilité du système monétaire international, du climat ou du nucléaire, mais qui ne partage pas le même système de valeurs politiques? Bref, comment accompagner l'émergence du nouveau grand rival de Washington sans risquer une nouvelle guerre froide?

Dans une récente t

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant