Obama et Hollande condamnent le meurtre de l'otage Kenji Goto

le
0

WASHINGTON/PARIS, 1er février (Reuters) - Barack Obama et François Hollande ont condamné samedi le meurtre du journaliste japonais Kenji Goto par les djihadistes de l'Etat islamique et se sont engagés à rechercher la destruction de cette organisation fondamentaliste sunnite. Le président américain a parlé de meurtre "odieux". Le groupe djihadiste a diffusé samedi une vidéo annonçant la décapitation de Kenji Goto, capturé en octobre dernier en Syrie. "Le Président de la République condamne avec la plus grande fermeté le meurtre brutal du citoyen japonais Kenji Goto par Daech", lit-on dans un communiqué de l'Elysée. "La France est solidaire du Japon dans cette nouvelle épreuve. Nos deux pays amis continueront de travailler ensemble pour la paix au Moyen-Orient et pour éliminer les groupes terroristes", poursuit le communiqué. La Maison blanche a publié une condamnation similaire "du groupe terroriste EIIL", utilisant l'ancien acronyme du groupe. "Ensemble avec une large coalition d'alliés et de partenaires, les Etats-Unis continueront à mener une action résolue pour affaiblir et finalement détruire l'EIIL", a ajouté Barack Obama. (Will Dunham et Danielle Rouquié)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant