Obama et Cameron solidaires de la France face au "fléau" du terrorisme

le
0
Obama et Cameron solidaires de la France face au "fléau" du terrorisme
Obama et Cameron solidaires de la France face au "fléau" du terrorisme

Barack Obama et le Premier ministre britannique David Cameron ont dit vendredi leur détermination à contrer "l'extrémisme violent qui radicalise, recrute et mobilise", le président américain soulignant de son côté la nécessité pour l'Europe de veiller à une meilleure intégration des musulmans.Affirmant leur soutien à la France après les attentats qui ont ensanglanté Paris, les deux dirigeants ont affiché leur entente et leur complicité lors d'une conférence de presse commune à la Maison Blanche à l'issue d'une rencontre dans le Bureau ovale dominée par la question de la lutte anti-terroriste."Nous continuerons à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour aider la France afin que justice soit rendue", a déclaré M. Obama, tandis que M. Cameron prédisait une lutte "longue et difficile" face à la "grave menace" que représente le terrorisme.Soulignant que la grande majorité des musulmans croyaient en la tolérance, le président des Etats-Unis a estimé que certains pays européens devaient faire plus pour les intégrer, mettant en avant un processus d'intégration faisant partie de la "tradition" américaine."Notre principal avantage est que notre population musulmane n'a pas de problème à se sentir américaine", a-t-il lancé, soulignant que ce n'était pas le cas dans certaines parties de l'Europe. "La force des liens d'un nord-africain ou d'un Français d'origine nord-africaine avec les valeurs françaises jouera un rôle, dans la durée, face à ce problème" (de la radicalisation), a-t-il ajouté.Le président américain n'a, à aucun moment, évoqué la marche contre le terrorisme dimanche qui rassemblé un million et demi de personnes dimanche à Paris: son absence lors de ce rassemblement historique a fait couler beaucoup d'encre aux Etats-Unis. - Cybercriminalité, nouvelle menace -Quelques heures avant le début de la conférence de presse dans la capitale ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant