Obama-Eradiquer l'Etat islamique ne sera "ni facile ni rapide"

le
1

CHARLOTTE, Caroline du Nord, 26 août (Reuters) - Le meurtre du journaliste américain James Foley, exécuté par des membres de l'Etat Islamique, ne restera pas impuni, a promis mardi Barack Obama, tout en soulignant que le mouvement, actif en Syrie et en Irak, ne serait pas facile à éradiquer. "L'Amérique n'oublie pas. Notre rayon d'action est étendu. Nous sommes patients. Justice sera faite", a déclaré le président des Etats-Unis, qui s'exprimait devant des anciens combattants de l'American Legion à Charlotte, en Caroline du Nord. "Traiter un cancer comme celui de l'EIIL ne sera ni facile ni rapide", a-t-il ajouté, employant l'acronyme de l'Etat islamique en Irak et au Levant, ancien nom de l'organisation. (Mark Felsenthal et Steve Holland, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • LeRaleur le mardi 26 aout 2014 à 20:07

    Il ne fallait pas le laisser s'installer À qui la faute ?