Obama envoie 300 hommes au Cameroun pour lutter contre Boko Haram

le
0

(Actualisé avec détails, contexte) WASHINGTON, 14 octobre (Reuters) - Les Etats-Unis vont envoyer 300 militaires et des drones de surveillance au Cameroun afin de soutenir les efforts de la force d'intervention africaine en lutte contre les islamistes armés de Boko Haram, ont indiqué des responsables américains, mercredi. Barack Obama a informé mercredi le Congrès de sa décision et précisé que 90 personnels militaires avaient été déployés lundi avec l'accord du gouvernement de Yaoundé. Ces troupes "mèneront des opérations de collecte aérienne de renseignements, de surveillance et de reconnaissance", a expliqué Obama. "Ces forces seront équipées d'armements destinés à assurer leur protection et leur sécurité et resteront au Cameroun tant que leur soutien sera nécessaire", ajoute le président américain. Ces unités auront pour mission de fournir des renseignements aux forces militaires mobilisées par le Nigeria, le Niger, le Cameron, le Tchad et le Bénin pour combattre Boko Haram. Les soldats américains seront déployés dans un premier temps dans la ville de Garoua dans le nord du Cameroun, à proximité de la frontière nigériane. Elles disposeront de drones de surveillance de type Predator. La Maison blanche affirme que cette décision de Barack Obama n'est pas motivée par un changement dans l'évaluation de la menace islamiste dans la région. Les Etats-Unis ne disposent pas de troupes de combat en Afrique mais apportent un soutien accru à leurs alliés dans la lutte contre les combattants de Boko Haram. (Warren Strobel, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant