Obama dénonce une volonté de "terroriser les civils" à Paris

le
0

WASHINGTON, 14 novembre (Reuters) - Barack Obama a qualifié de "volonté flagrante de terroriser les civils" les attaques meurtrières qui se sont déroulées vendredi à Paris et a promis le soutien total des Etats-Unis à la France pour lutter contre le terrorisme et l'extrémisme. Dans une brève intervention depuis la Maison blanche, le président américain a dit ne pas vouloir spéculer sur les auteurs des attaques et ne pas avoir encore parlé à son homologue français, François Hollande. "Une fois de plus nous avons vu une tentative intolérable visant à terroriser des civils innocents", a dit Barack Obama. "Nous sommes prêts à fournir toute l'assistance dont le gouvernement et la population de la France auront besoin", a-t-il dit. Les Etats-Unis feront tout ce qui est en leur pouvoir pour "traduire les terroristes en justice", a ajouté Barack Obama. "Tous ceux qui pensent qu'ils peuvent terroriser le peuple de France et les valeurs qu'il défend se trompent", a encore dit le président américain. Les attentats de vendredi à Paris ont fait au moins 40 morts et 60 blessés, a déclaré à Reuters une source policière. François Hollande a annonçé que l'état d'urgence allait être décrété et les frontières seraient fermées. [ID:nL8N13867K ID:nL8N13866L (Roberta Rampton; Tangi Salaün et Patrick Vignal pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant