Obama demande une enquête sur l'arsenal de la police

le
0

EDGARTOWN, Massachusetts, 23 août (Reuters) - Barack Obama a ordonné à son administration de faire le point sur les dispositions fédérales et les fonds qui permettent aux forces de police d'obtenir du matériel militaire, après la polémique sur l'emploi de tels équipements lors des émeutes de Ferguson. Les images de télévision montrant la police de cette ville du Missouri utiliser des armes et des protections apparemment issues d'arsenaux militaires lors des émeutes qui ont suivi la mort de Michael Brown, un jeune Noir tué par un policier blanc le 9 août, ont suscité l'indignation. Le président des Etats-Unis souhaite savoir si les mesures entrées en vigueur après les attentats du 11 septembre 2001 qui permettent aux forces de l'ordre d'obtenir de tels équipements sont justifiées et si les agents sont formés à leur utilisation, a précisé un membre de son administration. Cette mission sera confiée à différentes instances rattachées à la Maison blanche, dont le Conseil de politique intérieur, le Conseil de sécurité nationale, le Bureau de gestion et du budget, ainsi qu'aux ministères de la Justice, de la Sécurité intérieure, de la Défense et du Trésor. Elle sera menée en coordination avec le Congrès. Lundi, lors d'une conférence de presse, Barack Obama avait dit vouloir s'assurer lundi de la nécessité du matériel acquis par la police. "Il y a une grande différence entre notre armée et nos forces de l'ordre locales et nous ne voulons pas de mélange des genres", a-t-il souligné. (Steve Holland, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant