Obama défend sa politique budgétaire sur Facebook

le
0
Le président des États-Unis était, mercredi soir, au siège de Facebook, à Palo Alto, pour parler économie, en direct avec ses 19 millions «d'amis».

Soucieux de combattre sa chute de popularité, Barack Obama a misé mercredi sur Facebook pour faire passer son nouveau message: «Par le biais de sacrifices partagés, l'Amérique va réduire ses déficits tout en sauvant ses régimes sociaux.»

Le Président des États-Unis était au siège de Facebook, à Palo Alto, pour mobiliser et convaincre les jeunes et ses dix-neuf millions «d'amis» abonnés à sa page sur le plus grand réseau social du monde. Il a répondu en direct aux questions des internautes, avant de partir pour Reno (Nevada), pour rejoindre ensuite Los Angeles, jeudi soir.

Les derniers sondages ne lui sont pas favorables. 57% des Américains désapprouvent désormais sa politique économique. 44% jugent que la conjoncture se détériore. Le retour encourageant de créations solides d'emplois est occulté par la hausse du gallon (3, 8 litres) d'essence à plus de 4 dollars, et la rechute des prix immobiliers.

Alors qu'il lance sa campagne de réélection pour 2012,

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant