Obama défend l'accord avec l'Iran à la TV et devant les vétérans

le
0

NEW YORK, 22 juillet (Reuters) - Barack Obama a accentué mardi sa campagne visant à convaincre le Congrès à majorité républicaine de soutenir l'accord sur le nucléaire iranien en prenant la parole pendant une conférence de vétérans de l'armée américaine puis lors du Daily Show, émission télévisée très populaire aux Etats-Unis. Lors de l'émission satirique de fin de soirée sur la chaîne Comedy Central, le président américain s'est prêté au jeu des questions souvent sarcastiques de Jon Stewart. Alors que Barack Obama venait de décrire les Iraniens comme des "adversaires (...) anti-américains, antisémites et soutenant des organisations terroristes comme le Hezbollah (libanais)", le présentateur l'a interrompu d'un "ça m'a tout l'air d'être un bon partenaire pour la paix". "Eh bien, comme on dit, 'on ne fait pas la paix avec ses amis'", a rétorqué le président américain. "La vraie question, c'est veut-on qu'ils aient l'arme atomique? La réponse est non." Un peu plus tôt, devant la 116e conférence des vétérans des guerres à l'étranger à Pittsburgh, en Pennsylvanie, Barack Obama avait lancé une pique aux républicains qui se sont toujours opposés à toute forme d'accord avec l'Iran. "Certains politiciens et commentateurs qui s'empressent de rejeter la possibilité d'une solution diplomatique au problème nucléaire iranien sont les mêmes qui s'étaient empressés de partir en guerre en Irak en disant que cela ne durerait que quelques mois", a rappelé le chef de la Maison blanche. "Nous savons les conséquences de cette décision, et le prix que nous avons dû payer en vies humaines et financièrement", a-t-il ajouté. (Julia Edwards; Tangi Salaün pour le service français) )

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant