Obama courtise un Brésil rétif

le
0
Le président américain a débuté une tournée en Amérique latine par une visite à son homologue Dilma Rousseff. Les désaccords ne manquent pas entre les deux géants américains.

«L'ascension extraordinaire du Brésil a attiré l'attention du monde.» Le président américain Barack Obama s'est appliqué à flatter la première économie sud-américaine, samedi à Brasilia. À l'heure où les Etats-Unis se débattent avec une reprise encore faible, les taux de croissance brésiliens séduisent. Selon le Fonds monétaire international, l'activité a progressé de 7,5% en 2010 et devrait croître à un rythme de 4,1% en 2011.

De quoi créer des opportunités pour les entreprises américaines. «Nous augmentons le commerce et les investissements pour créer des emplois dans nos deux pays. Le Brésil est déjà l'un de nos plus importants partenaires commerciaux, mais nous pouvons faire encore beaucoup plus», a déclaré Barack Obama devant un parterre d'hommes d'affaires à Brasilia. Les Etats-Unis sont déjà le premier partenaire commercial du Brésil, et comptent pour 14% de ses exportations et près de 15% de ses importations, selon les chiffres d'Ubifrance

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant