Obama ciblé par les républicains après l'essai nord-coréen

le
0
    WASHINGTON, 6 janvier (Reuters) - Les candidats à 
l'investiture républicaine pour l'élection présidentielle de 
novembre aux Etats-Unis s'en sont pris mercredi à Barack Obama 
et à son ex-secrétaire d'Etat Hillary Clinton, favorite côté 
démocrate, après l'essai nucléaire auquel la Corée du Nord dit 
avoir procédé. 
    "L'essai nucléaire nord-coréen montre les dangers de la 
politique étrangère inefficace et irresponsable d'Obama et de 
Clinton", dit Jeb Bush, ancien gouverneur de Floride, sur 
Twitter. Son frère George était à la Maison blanche lorsque la 
Corée du Nord a procédé à son premier essai nucléaire, en 2006.  
    Pour Ted Cruz, la diplomatie Obama-Clinton est une "folie". 
S'il accède à la présidence, le sénateur du Texas promet de 
"faire des confettis" de l'accord sur le programme nucléaire 
iranien conclu le 14 juillet. Si, en revanche, Hillary Clinton 
l'emporte en novembre, c'est l'Iran qui fera à son tour usage 
d'une arme nucléaire et ce ne sera "malheureusement pas un 
essai", a-t-il ajouté.  
    "J'ai dit pendant toute cette campagne que la Corée du Nord 
était gouvernée par un aliéné qui a développé son arsenal 
nucléaire alors que le président Obama est resté bras croisés", 
a quant à lui déclaré Marco Rubio, sénateur de Floride.  
    "L'administration Obama est restée sans réaction à l'égard 
de la Corée du Nord et cette inaction a ouvert la voie à de 
graves actes de déstabilisation comme celui-ci", a renchéri le 
gouverneur de l'Ohio, John Kasich.  
    Donald Trump, farovi de la course à l'investiture du parti 
conservateur, a pour sa part exhorté la Chine à faire pression 
sur Pyongyang, en agitant la menace de sanctions commerciales.  
    "C'est à la Chine de résoudre ce problème", a-t-il estimé 
sur Fox News. "La Corée est totalement sous son contrôle. Sans 
la Chine, ils n'auraient rien à manger", a ajouté l'homme 
d'affaires.  
 
 (Doina Chiacu et Susan Heavey, Jean-Philippe Lefief pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant