Obama blâme les républicains pour l'absence de compromis sur la dette

le
0
Le président américain a souligné lundi soir la catastrophe que représenterait un défaut de paiement du Trésor, si un compromis budgétaire n'était pas conclu au Congrès.

Le discours de quinze minutes de Barack Obama s'adressait aux américains et non pas aux marchés. L'objectif du Président était de convaincre ses concitoyens que la droite du parti républicain est responsable de l'impasse. Il a du reste demandé à ceux qui l'écoutaient de téléphoner à leur sénateur ou à leur représentant républicain au Congrès pour leur demander de faire des compromis.

Barack Obama a souligné la catastrophe que représenterait un défaut de paiement du Trésor mardi, si ce compromis n'était pas conclu. La crise économique qui en résulterait serait, dit-il, entièrement provoquée par le dysfonctionnement politique à Washington.

Obama maintient sa position

Pour le chef de l'exécutif des États-Unis, le problème de l'endettement excessif du pays est l'aboutissement d'au moins dix ans de politique fiscale laxiste. D'abord du fait des dépenses excessives et abaissement d'impôts irresponsables décidées sous George W. Bush. Il explique ensuite l'explosi

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant