Obama autorise l'envoi de 1.500 soldats supplémentaires en Irak

le
0

WASHINGTON, 7 novembre (Reuters) - Le président Barack Obama a autorisé le déploiement de 1.500 conseillers militaires américains supplémentaires en Irak, a annoncé vendredi la Maison blanche, précisant que les soldats seront chargés de former les forces de sécurité irakiennes et kurdes. Le déploiement de ces renforts, qui ne participeront pas aux missions de combat, s'effectuera en coordination avec les autres pays de la coalition formée par Washington pour lutter contre les djihadistes de l'Etat islamique (EI), a ajouté la Maison blanche. Barack Obama va demander pour cela au Congrès, totalement contrôlé par ses adversaires républicains depuis les élections de mardi, de débloquer 5,6 milliards de dollars (4,5 milliards d'euros) pour les opérations de lutte contre l'EI, dont 1,6 milliard seront affectés au fonds destiné à entraîner et à équiper l'armée irakienne. Le Pentagone a indiqué de son côté vendredi que les Etats-Unis allaient établir deux nouvelles bases près de Bagdad et d'Erbil dans le but d'y entraîner une dizaine de brigades de l'armée irakienne. (Roberta Rampton et Phil Stewart; Tangi Salaün pour le service français) )

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant