Obama arrive dans une Afrique du Sud au chevet de Mandela

le
0
Obama arrive dans une Afrique du Sud au chevet de Mandela
Obama arrive dans une Afrique du Sud au chevet de Mandela

Barack Obama, qui a quitté le Sénégal vendredi midi, est arrivé à Pretoria en début de soirée. Le président américain entame une visite historique de trois jours en Afrique du Sud, dont le héros national Nelson Mandela, hospitalisé depuis presque trois semaines à l'âge de 94 ans, est toujours dans un état critique malgré une «amélioration» de son état de santé selon son ex-épouse Winnie Madikizela-Mandela.

Il n'est pas prévu que Barack Obama se rende au chevet du héros national âgé de près de 95 ans, sauf si la famille de l'ancien président sud-africain devait en décider autrement. Le chef d'Etat américain a toutefois insisté sur sa volonté de ne pas jouer les intrus à l'hôpital.

Peu avant son arrivée, Winnie Madikizela-Mandela avait affirmé qu'il était prématuré pour les médias de parler au passé de son ancien époux. «Par rapport à comment il était il y a quelques jours, il y a une grande amélioration même si cliniquement il continue de ne pas aller bien», a-t-elle notamment fait savoir -sans rentrer dans les détails- lors d'un point de presse improvisé à Soweto, près de leur ancien domicile.

VIDEO. L'ex-épouse fait le point sur l'état de santé de Mandela

Le programme officiel de Barack Obama ne démarre que samedi. Il doit rencontrer le président Jacob Zuma à Pretoria puis visiter la célèbre township de Soweto samedi, avant de se rendre au Cap dimanche.

Mandela «est un héros pour le monde»

Débutant sa tournée africaine jeudi, à Dakar (Sénégal), le président des Etats-Unis a rendu un hommage vibrant à l'icône de la lutte anti-apartheid et prix Nobel de la Paix qui fut, comme lui, le premier président noir de son pays. Mandela «est un héros pour le monde», a déclaré Barack Obama lors d'une conférence de presse. «Quand il quittera cette terre (...), nous savons tous, je pense, que son héritage vivra à travers les âges.»

Lors de sa visite sud-africaine, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant