Obama appelle Netanyahu et Abbas à la modération

le
1

WASHINGTON, 16 octobre (Reuters) - Barack Obama a appelé vendredi le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas à éviter de tenir des propos de nature à alimenter la vague de violence qui oppose les deux communautés depuis deux semaines. "Nous condamnons dans les termes les plus fermes la violence infligée à des personnes innocentes", a commenté le chef de l'Etat américain ajoutant que Netanyahu, Abbas et les personnes ayant des postes de responsabilité devaient "modérer une rhétorique de nature à alimenter la violence, la colère ou l'incompréhension". "Je ne pense pas que nous devions attendre que tous les problèmes existant entre Israéliens et Palestiniens soient réglés pour essayer d'apaiser la violence", a-t-il ajouté. Au cours des deux dernières semaines, 37 Palestiniens et sept Israéliens sont morts dans des heurts et des agressions entre les deux communautés. Les tensions se focalisent sur l'accès à l'Esplanade des Mosquées, lieu saint des musulmans qui accusent les juifs d'y commettre des infractions répétées lors de leurs visites. Barack Obama a répété son soutien à une solution à deux Etats tout en reconnaissant que les efforts engagés par le passé avaient échoué. "Je pense que cela relève de chaque camp. Nous nous tenons prêts pour les aider s'ils veulent relancer une relation constructive", a ajouté Obama. (Robert Rampton; Pierre Sérisier pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • aperalma le vendredi 16 oct 2015 à 22:38

    Que du bla-bla...................................Que les US arrêtent de mettre leur veto à tout bout de champ sur la question israelo-palestinienne et qu'ils imposent leur loi à Israel sous menace de couper les fonds....Après, l'on verra.la vérfacité du dscours......