Obama appelle le Hamas à la libération du soldat israélien

le
1

WASHINGTON, 1er août (Reuters) - Barack Obama a appelé vendredi le Hamas et les groupes palestiniens à la libération immédiate du soldat israélien porté disparu comme condition préalable à la résolution du conflit dans la bande de Gaza et indiqué qu'un effort serait tenté pour rétablir le cessez-le-feu qui a été rompu. "S'ils sont sérieux dans leur souhait de résoudre cette situation, ce soldat doit être libéré sans condition aussitôt que possible", a déclaré le président américain lors d'une conférence de presse. "Un cessez-le-feu était l'une des façons susceptibles de stopper les tueries (...) et d'essayer de résoudre certaines des questions de fond", a dit le chef de la Maison blanche. "Il va être difficile d'essayer de remettre cela sur pied, mais nous continuerons à faire l'effort." Il a dit souhaiter que tout ce qui est possible soit entrepris pour que des civils palestiniens ne soient pas tués. (Mark Felsenthal; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 35924358 le samedi 2 aout 2014 à 00:32

    Par un enlèvement. C'est ainsi que le Hamas a fêté le début du 6eme cessez le feu. Il est évident que les terroristes du Hamas ne veulent pas de cessez le feu. Ils ne veulent que semer la terreur, tant du côté palestinien que du côté israélien. Les civils palestiniens, boucliers humains, en sont conscients. Ils finiront par lutter contre le Hamas qui n'aura apporté que mort et misère depuis qu'Israel a donné Gaza aux palestiniens en 2005.