Obama annonce une riposte américaine aux piratages russes

le
0
    WASHINGTON, 16 décembre (Reuters) - Les Etats-Unis vont 
prendre des mesures à l'encontre de la Russie, accusée d'avoir 
supervisé des cyberattaques destinées à influencer le résultat 
de l'élection présidentielle de novembre, a annoncé jeudi le 
président américain, Barack Obama. 
    "Je pense qu'il ne fait aucun doute que lorsqu'un quelconque 
gouvernement étranger essaye d'influencer l'intégrité de nos 
élections (...), nous devons prendre des mesures et c'est ce que 
nous ferons", a déclaré Barack Obama à la Radio publique 
nationale (NPR). 
    "(Les mesures) seront mises en oeuvre en temps voulu et de 
la manière que nous aurons choisie. Certaines pourront être 
explicites et visibles, d'autres peut-être pas. (...) Monsieur 
Poutine est tout à fait informé de ce que je pense de cela parce 
que j'en ai parlé directement avec lui peu de temps après." 
    La chaîne d'information NBC rapportait plus tôt que 
plusieurs dirigeants du renseignement américain croient "avec un 
degré élevé de certitude" que Vladimir Poutine s'est 
personnellement impliqué dans la campagne de cyberattaques 
menées contre les Etats-Unis. 
    Le piratage de courriels de la convention démocrate et de 
conseillers d'Hillary Clinton a provoqué des fuites tout au long 
de la campagne présidentielle et parfois dominé le débat 
politique. 
    Les responsables américains pensent également que la Russie 
a piraté le Parti républicain et qu'elle s'est gardée d'utiliser 
les informations obtenues. 
 
 (Rédaction de Washington, Nicolas Delame pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant