Obama annonce le retrait des troupes américaines d'Irak

le
0
39.000 hommes quitteront le pays d'ici à la fin de l'année, en conformité avec l'accord signé en 2008 entre Washington et Bagdad. Les négociations visant à maintenir des troupes sur place au-delà de 2011 ont buté sur des questions d'immunité.

«Après près de neuf années, la guerre menée par les États-Unis en Irak est finie». Barack Obama a annoncé, vendredi, le retrait total des troupes américaines en Irak. Les 39 O00 militaires quitteront le pays d'ici à la fin de l'année. Cette date correspond à l'accord de retrait signé en 2008 entre Bagdad et l'administration Bush. Mais beaucoup s'attendaient à ce que cette date soit repoussée. Washington et Bagdad négociaient afin de maintenir un contingent de 3 000 à 4 000 instructeurs afin de former des soldats irakiens. Mais les pourparlers ont échoué, butant notamment sur le statut juridique des troupes américaines après 2011. Washington exigeait une immunité totale pour ses militaires, les mettant à l'abri de toute poursuite judiciaire en Irak, ce que Bagdad refusait. Ce point constituait «un obstacle majeur», avait reconnu lundi un haut responsable américain de la Défense. Le président américain a toutefois semblé laisser la porte ouverte à de nouvel

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant