Obama ajuste sa politique antiterroriste

le
0
Le président envisage d'encadrer l'usage des drones et de relancer ses efforts pour fermer la prison de Guantanamo.

C'est un président se voulant à la fois stratège, philosophe, constitutionnaliste et moraliste qui a parlé ce jeudi après-midi depuis l'université de la Défense pour proposer aux citoyens américains un bilan d'étape et une nouvelle définition de sa politique antiterroriste, 12 ans et demi après le 11 Septembre. «Nous devons définir la nature et l'ampleur du combat que nous menons, sinon c'est lui qui nous définira», a-t-il averti, mettant en garde contre une Amérique qui se laisserait enfermer dans «une guerre sans fin», au lieu de se concentrer sur les «réseaux locaux» d'al-Qaida et de ses affiliés. «Notre pays est toujours menacé par des terroristes», a poursuivi Obama, promettant de porter une attention particulière au défi du terrorisme «fait maison», né de la radicalisation d'Américains isolés ou d'immigrés mal intégrés nourris de l'idéologi...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant